Séminaire

Vendredi

22 mars

10h > 13h

Retour sur l'Arabe : Figures, Usages, Mythologies

Métissage Société

Les occasions de parler de l’Arabe ne manquent pas. Chaque semaine apporte son lot de motifs de lui tirer le portrait, de face, de dos et de profil, voire de l’agenouiller aux côtés de son alter-ego: le Noir. Pour le fustiger, le criminaliser mais aussi le désirer, le vouer aux gémonies ou le clouer au piloris, tout est matière à remettre le couvert et lui planter le couteau dans le dos. Qu’il n’existe pas tant que ça, et certainement pas sous le jour sombre devenu sa marque (de fabrique) et son stigmate, ne fait qu’ajouter à sa diffusion virale, virtuelle et sa présence incarnée, toutes deux prétextes à son existence politique.

Deux auteurs se sont attachés à en décrire et comprendre l’étrange persistance historique et la nécessité paradoxale : Mehammed Mack et Todd Shepard. À l’invitation de Nacira Guénif-Souilamas, co-auteure de "Les féministes et le garçon arabe", un livre qui en son temps a froissé et défrisé, ils prendront le temps d’examiner cette figure sous toutes ses coutures pour en proposer les multiples lectures qui lui rendent sa complexité et en éclairent les usages.

 

 

▪︎ Todd Shepard est professeur d'histoire contemporaine et co-directeur du programme pour les études des femmes, du genre et de la sexualité à la Johns Hopkins University. Il est l'auteur de "1962. Comment l'indépendance algérienne a transformé la France" (Payot) et "Mâle décolonisation. L' "homme arabe" en France, de l'indépendance algérienne à la révolution iranienne" (Payot). Avec Catherine Brun, il a co-dirigé "La guerre d'Algérie. Le sexe outragé." (CNRS éditions).

 

▪︎ Mehammed Amadeus Mack est professeur de French Studies et d'études de genre au Smith College dans le Massachusetts. Il est l'auteur de "Sexagone: Les musulmans, la France, et la sexualisation de la culture nationale" (Fordham University Press). Il travaille en ce moment sur son deuxième livre, "Eurabie : La contre-colonisation et les croisades inversées dans la culture européenne".

 

 

▪︎ Nacira Guénif-Souilamas est sociologue et anthropologue, professeure en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis. Dernière publication avec Tal Dor et Manal Altamimi "Rencontres Radicales, pour des dialogues féministes décoloniaux", (Cambourakis).

 

 

 

 

Illustration :  "Assan le fou", sérigraphie d'Assan Smati.