Rencontre

Dimanche

16 décembre

18h > 21h

Karima Lazali

Le trauma colonial : une enquête sur les effets psychiques et politiques

Colonisation Algérie

Espace Analytique et le Groupe Arabophone pour la Psychanalyse organisent en partenariat avec La Colonie une soirée débat autour du livre de Karima Lazali : Le trauma colonial : une enquête sur les effets psychiques et politiques contemporains de l’oppression coloniale en Algérie (Éditions La Découverte, 2018).

 

Karima Lazali a analysé à partir de sa pratique dans les deux pays les effets psychiques et politiques de la colonisation en Algérie. La persistance de la de violence et des destructions causées par la colonialité demeurent encore à ce jour dans les « blancs de mémoire et de parole » au cœur des discours singuliers comme de la structure du pouvoir politique. Elle a mis en place un dispositif d’analyse alliant histoire, psychanalyse et littérature.

Karima Lazali est psychanalyste et exerce à Paris et à Alger. Elle a également une activité de psychologue clinicienne à Paris dans le champ de la protection de l’enfance et de la prévention (CAPP, centre d’adaptation psychopédagogique). Elle a été experte auprès des juges aux affaires familiales.

 

Avec :

◼︎ Catherine Brun, professeur de littératures de langue française à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et membre de l’UMR THALIM. Focalisés sur l’articulation de la littérature et du politique et sur le théâtre, ses travaux ont notamment porté sur l’écriture de la guerre d’indépendance algérienne de part et d’autre de la Méditerranée, depuis les événements jusqu’à nos jours.

 

◼︎ Sylvie Thénault, historienne, est directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la colonisation et de la guerre d’indépendance algérienne. Après avoir travaillé sur les législations d’exception et la répression judiciaire pendant cette guerre, elle a élargi ses recherches à l’ensemble de la période coloniale, en particulier sur l’indigénat.

 

◼︎ Fethi Benslama, psychanalyste et professeur de psychopathologie clinique à l’Université Paris Diderot. Il est membre de l’Académie Tunisienne.

 

◼︎ Alain Vanier, psychanalyste et professeur de psychopathologie clinique à l’Université Paris Diderot. Il est notamment président d’Espace Analytique.

 

◼︎ Le débat sera animé par Majid Safouane, psychanalyste membre praticien analyste à Espace Analytique,vice-président du Cercle Psychanalytique du Maroc. Il anime depuis plusieurs années le Groupe arabophone pour la psychanalyse à Espace Analytique.

 

◼︎ Kader Attiaest un artiste franco-algérien vivant entre Berlin et Alger. Ses recherches socioculturelles ont l'ont conduit à la notion de réparation, un concept qu’il a développé philosophiquement dans ses écrits et symboliquement dans son oeuvre d’artiste visuel. En 2016, Kader Attia a été récompensé par le Prix Marcel Duchamp, suivi du Prix de la Fondation Miró à Barcelone et du Yanghyun Art Prize à Séoul en 2017.

 

◼︎ Jean Christophe Saladin est historien, a enseigné à Alger. Spécialiste de l’humanisme il est proche de Pierre Vidal-Naquet. Il est par ailleurs metteur en scène de théâtre et dirige la collection « Le Miroir des Humanistes» aux Éditions des Belles Lettres, qui publie des textes fondateurs de l’humanisme. Il vient de publier une nouvelle traduction de l’Éloge de la Folie d’Érasme.