Séminaire

Mercredi

2 mai

15h > 18h

MICHEL AGIER: "LE DEVENIR ÉTRANGER"

Art contemporain Philosophie

Le séminaire de Michel Agier se délocalise à la Colonie le temps d'une séance pour une réflexion sur différentes manières d’être étranger.

Ce séminaire propose une réflexion sur différentes manières d'être étranger à partir de l'espace (outsider), du droit (foreigner) ou de la culture (stranger) et comment naît une nouvelle figure, l'autre radical (alien) auquel seul le cosmopolite peut répondre. Avec un "curseur" sur les "trois gradients d’étrangeté".


La Plateforme Expérimentale 2017/18, dirigée par Sylvie Blocher, invite Michel Agier, anthropologue, chercheur et enseignant à l’EHESS à un dialogue entre anthropologie engagée et production visuelle.

 

Michel Agier, au cours de six séances, transmettra des récits et cette architecture de notions qui ont fait sa renommée internationale: l’encampement, la ville-monde et le faire-ville, le couloir des exilés, l’épaisseur des frontières, les liens du dedans et du dehors, les marges, le désordre, le décentrement… Edifiant une anthropologie situationnelle, publique et engagée dans le présent — en rupture avec la démarche structuraliste — Michel Agier œuvre pour un monde commun, décolonisé et en mouvement, qui appelle au décentrement de toute chose « ici et maintenant ». Michel Agier parlera aussi de "l’étranger", celui à qui on ne fait pas confiance, "l’hybride". Celui qui est à la fois dans un monde et dans un autre, entre les cultures, entre les codes, dont on ne sait jamais où il est. Celui que l’on soupçonne toujours de trahison, comme le réfugié que l’on soupçonne toujours de mensonge ; comme l’art qui relève des deux. 

Michel Agier rappellera pour terminer que tout départ est une perte de l’affection des autres et le début d’une douleur mélancolique de l’exil.  
 

Photo : Meylvin Pharaon, Balotellion 3