Rencontre

Samedi

23 septembre

14h > 16h

Or noir, colonialisme et écologie dans l'Amérique de Donal Trump

Standing Rock, la résistance des Indiens américains

Colonisation Résistances Ecologie

« Malgré l’échec de l’opposition au pipeline Dakota Access, la mobilisation a réveillé l’activisme des Indiens d’Amérique. Samedi, pour les 100 premiers jours de Trump, des représentants de dizaines de tribus marcheront pour leurs droits et le climat. »

Libération, le 23 avril 2017.

Gwenn-Aël Lynn, activiste et artiste interdisciplinaire, nous parle de son expérience et de ses rencontres avec la résistance indienne de la réserve sioux de Standing Rock, située entre les Dakota du Nord et du Sud, face à Energy Transfer, les constructeurs de l'oléoduc du Dakota du Nord. 

Au Dakota du Nord la collusion entre l'état, les forces de l'ordre et la compagnie pétrolière en question était telle que la police fut renommée par les militants indigènes, « the Oil Police » (la police du pétrole). Les camps de Standing Rock ont été évincés par la police du pétrole, mais la résistance a bourgeonné à travers tout le continent nord-américain sous la forme des camps de résistances établis face à  Sabal Transmissions (Floride), Trans Pecos (Texas), Comanche Trail (Texas), Pilgrim (NewYork).

"J'observe des similarités entre la lutte de Standing Rock, et le conflit du pétrole nigérian de la fin des années 90, entre les habitants indigènes du Delta du Niger, les Ogonis et les Ijaw, et l'entreprise hollandaise Royal Dutch Shell. Ce conflit, rappelons-le, dure depuis 20 ans. Plus récemment, une compagnie étrangère s'empare des ressources naturelles d'un autre peuple : l'implantation de Total en Libye, après la chute de Mouammar Khadafi, participe de la même logique d'extraction, profitant du vide politique provoqué par l'effondrement du régime. Ce dernier exemple nous ramène en France, puisque Total est une entreprise française. Le pétrole est aussi surnommé « or noir ». L'orpaillage illégal en Guyane française est un fléau, comme nous le rappelle les contestations indigènes récentes en Guyane.

Au travers de ces exemples, je tiens à rappeler que cette économie d'extraction de ressources naturelles et ses méthodes répressives n'a rien de néocolonial ou postcolonial, mais est purement et simplement coloniale. "

Témoignages en présence d'invités.