Au coeur de la sape !
Les états généraux de la mode

Questionner la mode c’est interroger nos manières de vivre, de se comporter, de penser. Celles-ci sont propres à une époque, à un pays lié à des coutumes, à une histoire et à la pluralité des cultures émanant de différents apports sociétaux. Les motifs et autres tissus wax qui colorent les rues de la capitale en sont la preuve : la mode africaine s’est bien installée à Paris. Mais pourquoi est-elle invisible sur les podiums de la Fashion Week à Paris et dans l’histoire de la mode occidentale ?

Différents récits utopistes, fictionnels, nous seront proposés à travers l’histoire des vêtements imaginés par les créateurs de mode. Si la mode est représentée comme un reflet des évolutions de nos sociétés, ce séminaire a pour but de questionner le vêtement au-delà de la mode, en résonance avec l’histoire coloniale et postcoloniale, comme dans le mouvement de la Sape, vestige colonial dont les sapeurs congolais se sont réappropriés les codes afin de s’affranchir de leur condition sociale. Symbole de liberté, La SAPE est la Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes ; Se saper signifie bien s’habiller, être bien vu des autres, exister, se redéfinir une nouvelle identité, loin de la misère du pays. La sapologie s’opère alors comme un espace de résilience.

Le vêtement est par excellence l’espace de l’imposition des normes et de leurs transgressions. La mode ne peut exister sans des individus disposant d’une certaine liberté de choix. Pendant la  période coloniale les individus disposaient-ils vraiment de cette liberté ? Le rôle et la place du vêtement sur le plan économique, politique, artisanal ou industriel seront interrogés d’une manière transversale et pluridisciplinaire sous forme de conversations, de performances, de  musique, de critique, workshops, film et d’installation avec des acteurs, et passionnés du monde de la mode et du vêtement, des historiens, des anthropologues et des observateurs d’horizons variés ; dans le but de faire une relecture de la mode comme un fait socio-politique impactant...

Ce rendez-vous érigé sous la forme d’une conversation publique autour des partages des savoirs et d’expériences sera l’occasion pour nos invités de nous éclairer par la relecture et le décloisonnement des champs des réflexions autour de la mode. Il sera aussi question de nouveaux outils pour comprendre, penser, voir et imaginer la mode autrement.

S’inspirer d’ailleurs pour s’habiller ici et ébaucher une autre mondialisation.

Programme
samedi 19 janvier
11:30Next20:30
La portée politique de la sapologie ?

Les sapeurs congolais au service d’une pensée subversive.
Extravagants et élégants - c’est ainsi que les sapeurs congolais se sont présentés pendant des décennies. Mais le principe de la Sapologie va au-delà du style - elle tranche avec la situation socio-économique du Congo face à la corruption politique, l’analphabétisme, le chômage, le tribalisme, les guerres civiles. Derrière ce mode de vie se cache un système de pensée. La SAPE est avant tout un vestige colonial dont les Congolais se sont réappropriés les codes afin de leur donner une autre signification. Les sapeurs s’approprient un objet de soumission et en font un symbole de liberté. Mus par un désir de visibilité, la sape leur permet de s’émanciper, de s’affranchir d’une condition sociale, de s’autodéterminer.

11:30Next13:00
La réappropriation du cheveu crépu dans la mode (Grande Salle)

Un panel d’experts représentant l’industrie du cheveu d’aujourd’hui et de demain viendront parler du cheveu crépu dans la mode. Une table ronde autour de questionnements comme la question du déclin du défrisage : que cela signifie-t-il ? À quoi s’attendre après ? Les cheveux naturels, crépus et bouclés : comment ce qui de premier abord n’aurait pû être qu’une tendance et qui est maintenant là pour durer se traduit-il dans la vie quotidienne ? Comment cela a-t-il libéré toute une génération ? En quoi les salons de coiffure seraient le dernier rempart de la vie en ségrégation?

Avec : Rehma Grace (formatrice experte capillaire), Shanaka Gimard (chef de produit marketing), Laëtitia Pronzola (fondatrice de la marque de cosmétique Lotaëmi), Hélène Jayet (photographe)

Modératrice : Agnès Cazin

14:00Next15:00
L’histoire du textile (bazin, wax...) : Décoloniser les tissus africains

Avec : Férouz Allali (créatrice Africouleur), Anne Grosfilley (anthropologue spécialisée dans le textile et la mode en Afrique, auteur de Wax&co Anthologie des tissus imprimés d’Afrique), Lorraine Koné (créatrice Kory Wäde), Anjali Prabhu (professeur en French and Francophone Studies à Wellesley College)

Modératrice : Claire Nini

15:00Next16:00
Pause
16:00Next17:00
Projection du film SAPOLEMIQUE par le réalisateur Higgin’s Mangata Mansangu (52')

Le témoignage de 5 sapeurs connus et reconnus replace la SAPE dans son contexte original, de ses débuts (au Congo Brazzaville) à nos jours. Pourquoi ce mouvement ? Est la question posée par le réalisateur.

17:00Next19:00
Les acteurs de la sape: « Sapeur un jour, Sapeur toujours »

Avec : Higgin’s Mangata Mansangu (réalisateur), Jocelyn Armel Bachelor (créateur de la marque Connivences - Boutique SAPE & CO), Djo Balard (artiste et roi de la sape), Ben Mouchaka (créateur de la Sapologie),Titi Nzoso (boutique Firma Avantage), Annick Bertin Le Général FIRENZE, Java Cristal Gaga (artiste).

20:00Next21:00
Concert live Groupe Extra Musica avec Quentin Moyascko
dimanche 20 janvier
11:30Next18:30
Pop Up Salon de coiffure (Au fumoir) : Workshop sous la forme d’un pop up salon de coiffure dans le fumoir dirigé par Rehma Grace

Le pop up salon est lieu d’échange et de partage de conseils en matière de coiffure. Un atelier pour apprendre à coiffer les cheveux crépus. L’occasion pour le public de découvrir, tester et apprendre en toute confiance grâce à des professionnels passionnés ayant une véritable expérience sur le traitement du cheveu crépu. Ce pop-up salon est une opportunité de découverte, de promotion et d’éducation sur des produits afro.

14:00Next15:00
L’apport et l’influence des créateurs des années 90 dans la mode

Avec : Lamine Kouyaté (créateur de Xulybet), Karim Bonnet (créateur d’Impasse la Défense), Sakina M’Sa (créatrice), Imane Ayissi (créateur)

Modératrice: Bintou Simporé

15:00Next16:15
L’influence des plasticiens dans la mode

Introduction : Performance d'Alain Polo La Belle Femme (15')

Avec: Alexis Peskine (artiste), Alain Polo (artiste), Shuck One (artiste), Lamyne M (artiste)

Modératrice: Pascale Obolo

16:15Next16:30
Pause Café
16:30Next18:00
Les jeunes créateurs: quelles nouvelles stratégies économiques dans l’industrie de la mode. Dynamiques et inertie de la décolonisation dans l’industrie de la mode ?

Avec : Kate Mack (créatrice de mode), Manuel Charpy (historien et chargé de recherche au CNRS (IRhIS, Université Lille 3) rédacteur en chef de la revue Modes pratiques. Revue d’histoire du vêtement et de la mode), Bernie de la Sébure (créateur), Stéphanie Morou (consultante et fondatrice de Metis Insights)

18:00Next19:00
La place des médias et événements qui font rayonner la mode afro sur le plan international

Avec : Andy Akoroafor (Clam magazine), Nalini Cazaux (réalisatrice), Eva Sauphie (journaliste mode et culture à Jeune Afrique), Chayet Chiénin (fondatrice et rédactrice en chef du blog Nothing but the Wax), Cerina de Rosen et Yvoire de Rosen (fondatrices d’Ethno Tendance Fashion Week Brussels)

Modératrice : Mirsaine Lambert

19:00Next20:30
Projection du film Wax in the city par le réalisateur Elie Seonnet (52')

L’Afrique est à la mode ! Son étendard ? Le Wax, que de plus en plus de designers afrofrançais ont choisi d’intégrer à leurs créations. Flora Coquerel, Miss France 2014, et franco-béninoise, nous invite à les suivre dans leur vie frénétique et mondialisée, pour une success story, aux couleurs d’un
simple tissu, devenue le symbole du métissage culturel de toute une génération !

Biographies
Andy Akoroafor

est journaliste pour Clam Magazine (architecture, mode, design, arts...).

Férouz Allali

est créatrice de la marque Africouleur.

Hortense Assaga

est journaliste télé sur Africa 24.

Imane AyissiURL

Imane Ayissi est né au Cameroun. Il s’installe à Paris au début des années 90. Il commence une carrière de mannequin et défile pour les plus grandes marques du luxe (Dior, Lanvin, YSL, Valentino, Givenchy, Cardin, Montana…) de même qu’il participe à des campagnes de publicités et de nombreux éditoriaux de mode. 

Il crée des pièces de haute-couture, vendues sur commande et du prêt-à-porter de luxe - distribué en Afrique du Sud, au Cameroun ou au Japon.

Imane Ayissi a présenté ses collections à Rome dans le cadre d’AltaRoma. Il est aussi un habitué des Fashion Weeks africaines (le Fima, Arise à Lagos au Nigéria…). Mais c’est à Paris, pendant la semaine de la Haute-Couture parisienne, qu’il présente ses nouvelles collections.

Ses créations mélangent savoir-faire artisanal, matières et coupes traditionnelles de même que des fondamentaux du vestiaire africain auxquels il insuffle une dimension couture.

 

Jocelyn Armel Bachelor

est créateur de la marque Connivences - Boutique SAPE & CO (Château Rouge).

Djo Balard

est artiste et roi de la sape !

Annick Bertin

est également connu sous le surnom "Le Général FIRENZE".

Karim Bonnet

est créateur de la marque Impasse de la Défense.

Nalini Cazaux

est réalisatrice.

Agnès Cazin

est creative director et project manager. 

Manuel Charpy

est chargé de recherches au CNRS, rattaché au laboratoire INVISU (CNRS-INHA), spécialiste de l’histoire de la culture matérielle et de la consommation.

Chayet Chiénin

est fondatrice et rédactrice en chef du blog Nothing but the Wax

Flora Coquerel

est franco-béninoise, élue Miss France 2014. Elle participe au film documentaire "Wax int he city", réalisé par Elie Seonnet.

Java Cristal Gaga

est chanteuse, auteure compositeure et actrice.

Shanaka Gimard

est chef de produit marketing.

Rehma Grace

est formatrice experte capillaire.

Anne Grosfilley

est anthropologue spécialisée dans le textile et la mode en Afrique, auteure de Wax&co Anthologie des tissus imprimés d’Afrique (2017).

Hélène Jayet

est photographe et questionne les questions d'identités, notamment la beauté noire. Avec « Colored Only », elle expose et met en valeur les femmes des salons de coiffure de Château d’eau (Paris 10e).

Lamine Kouyaté

est créateur de la marque Xuly Bët, "une mode inspirée de l'Afrique, identitaire et métissée".

Mirsaine Lambert

est styliste.

Lamyne MURL

est artiste et styliste, né au Cameroun en 1977. Il vit et travaille en France, il est invité en résidences et pour exposer dans le monde entier. Ses dernières expositions personnelles : 

2016 - 2017, Exposition de photographies, « Sculptures sculptées par le vent » Musée d’Almaty, Kazakhstan ; Ambassade de France, 3 grandes robes royales exposées à l’occasion du 14 juillet, Astana, Kazakhstan ; Résidence à Oulan-Bator Mongolie, invitation par le Ministère des Affaires Etrangères chinois, fabrication d’une yourte avec du tissu africain

 « Les grandes robes royales » Château de Chinon, 15 octobre 2016 - 2 janvier 2017  ; « Les grandes robes royales » Basilique de Saint-Denis, Octobre 2015 - 4 juin 2016.

Kate Mack

est créatrice de la marque éponyme.

Higgin’s Mangata Mansangu

est réalisateur, notamment du film « Sapeur un jour, Sapeur toujours ».

Stéphanie Morou

fonde len 2011 son cabinet de conseil en stratégie de marque, ingénierie culturelle et management de l’innovation, METIS INSIGHTS, pour lequel elle parcourt le monde en vue de dégager les opportunités de business, issues des économies émergentes et de la diversité, pour les professionnels du Luxe, de la Mode et de la Beauté.

Ben Mouchaka

est créateur de la Sapologie.

Quentin Moyascko

est musicien, joue souvent avec le groupe Extra Musica, et a sorti un disque en septembre 2005 intitulé "Virgule".

Sakina M’SaURL

est créatrice de sa marque "Sakina M'Sa", mêlant mode éthique et solidaire à la poésie et finesse ou encore à l'art contemporain. Diplômée de L’institut Supérieur de Mode de Marseille, elle a grandi à La Goutte d'Or et s'inspire de son passé pour créer des pièces originales et colorées. 

Claire NiniURL

est journaliste culturelle. Elle collabore avec Afriques in Visu, Diptyk, IAM, Little Africa. Inscrite en doctorat à l’EHESS-Collège de France, Claire Nini réalise une thèse sur les femmes artistes contemporaines africaines.

Titi Nzoso

est créateur de la boutique Firma Avantage.

Pascale Obolo

est artiste plasticienne, cinéaste, commissaire d’exposition indépendante et fondatrice de la revue d’art Afrikadaa. Elle est née à Yaoundé (Cameroun) en 1967, et est impliquée dans les luttes féministes et décoloniales. Elle collabore en 2018 à l'ouvrage "Décolonisons les arts". Pascale Obolo est la réalisatrice de Graff' Mouve, 1995 ; Xuly Bët le créateur, 1998 ; Yaoundé à l'heure des cybercafés, 1999 et plus récemmemnt Calypso@Dirty Jim’s, 2005.

Shuck OneURL

est artiste graffiteur et fondateur des groupes DCM et Basalt, collectifs de taggeurs et de graffeurs parisiens. Depuis 1994, ses œuvres entrent dans les collections publiques et privées : elles sont notamment conservées au Fonds National d’Art Contemporain, à la Ville de Strasbourg, au Ministère de l’Outremer, à la Fondation Thétis et ont rejoint récemment la collection permanente du MEMORIAL ACTe.

Alexis Peskine

est artiste. Il est diplômé du Maryland Institute College of art. 

Dès 2006 des expositions personnelles lui sont consacrées, à Washington, New York, Hartford, Minneapolis, Detroit, San Diego, la Jamaïque, Luxembourg et Paris. Il travaille sur des thèmes de société et des thèmes politiques.

Il est sélectionné pour les grands rendez-vous internationaux que sont la Biennale de Dakar et celle de Casablanca à deux reprises, la Biennale d’Issy les Moulineaux, le  Festival Mondial des Arts Nègres, Arles, le National Black Fine Art Show, la Prizm Art Fair, Addis Foto Fest, et bien d’autres au travers des Etats-Unis

Alain Polo

est artiste.

Anjali Prabhu

est professeure en French and Francophone Studies à Wellesley College.

Laëtitia Pronzola

est la fondatrice de la marque de cosmétique Lotaëmi.

Cerina de Rosen

est la co-fondatrice d’Ethno Tendance Fashion Week Brussels.

Yvoire de Rosen

est la co-fondatrice d’Ethno Tendance Fashion Week Brussels.

Eva Sauphie

est journaliste mode et culture à Jeune Afrique.

Elie Seonnet

est réalisateur et producteur de films documentaires chez BKE. Il multiplie en parallèle les expériences techniques avec une spécialisation dans le montage.

En 2007, Élie Séonnet réalise son premier documentaire Louées soient les immigrantes !portrait de 4 femmes nées au-delà des frontières et désormais françaises à part entière.

En 2008, il co-écrit la série documentaire Chroniques d’un théâtre vivant, qui retrace une année de création au sein de la Scène Nationale d’Evry.

En 2011 il signe avec Yvan Couivdat le documentaire Hip Hop Rhapsody, portrait d’un artiste symbole du Hip-Hop en France aujourd’hui.

Bintou Simporé

est journaliste et animatrice Radio Nova depuis 1987, mais aussi réalisatrice.

Bernie de la Sébure

est basé à Paris et fondateur de la marque De La Sébure en 2015.

Galerie
Se réunir
Se documenter

N'afficher que les évènements avec :

Retrouver par tag

Revue(12)
Débat(10)
DLA(6)
Art(2)
Arts(2)
Exil(2)
Fiac(2)
CSIA(1)
Mode(1)
Noir(1)

Retrouver par intervenant

B
M
Juin 2019
Mai 2019
Avril 2019
Mars 2019
Février 2019
Janvier 2019
Décembre 2018
Novembre 2018
Octobre 2018
Septembre 2018
Juin 2018
Mai 2018
Avril 2018
Mars 2018
Février 2018
Janvier 2018
Décembre 2017
Novembre 2017
Octobre 2017
Septembre 2017
Se détendre
Faire une réservation

Bienvenus à . Vous pouvez faire une demande de réservation au bar grâce au formulaire ci-dessous. Nous reviendrons ensuite vers vous par téléphone au plus vite!

Contact
Juin 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Juillet 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Août 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Septembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Octobre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Janvier 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Mars 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Vous avez sélectionné une date à laquelle un évènement a lieu, limitant l'espace disponible. Nous vous suggérons de sélectionner une autre date si cela venait à gêner.
Merci pour votre demande de réservation. Nous revenons vers vous au plus vite.
Privatiser l'espace

propose des prestations de privatisation (à partir de cent personnes). Vous pouvez en ce sens remplir le formulaire ci-dessous.

Contact
Juin 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Juillet 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Août 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Septembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Octobre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Janvier 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Mars 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Un évènement a lieu à la date que vous avez sélectionnée.
Merci pour votre demande. Nous revenons vers vous au plus vite.
Informations
Le Projet

, un lieu de Savoir-vivre et de Faire-savoir

 

Fondé par Kader Attia, Zico Selloum et leur famille.

 

met au défi les postures amnésiques et délétères. C’est un lieu convivial qui engage, en toute indépendance, les chantiers du vivre et du penser ensemble.

 

En mettant en oeuvre ce projet, l’artiste Kader Attia entend poser au présent les questions de la décolonisation des peuples comme celle des savoirs, des comportements et des pratiques. Située dans un quartier où se mélangent populations africaines, indiennes et asiatiques, à deux pas de la gare du nord et donc aux carrefours de l’Europe comme du monde, vise à réunir — sans exclusion et à travers ces formidables tribunes que peuvent être la création artistique et intellectuelle — toutes les identités et toutes les histoires, en particulier celles des minorités.

 

Tout à la fois repère et refuge, est un espace à l’identité bigarrée : c’est un bar et une agora ; c’est un laboratoire et une lieu de fêtes ; c’est un lieu de paroles, d’écoutes, de partages, d’expérimentations et de monstrations.

 

 

Une architecture

Protégé du tumulte de la rue, l’espace en retrait de est dominé par une haute verrière qui offre une lumière zénithale et paisible. Au rez-de chaussée, se déploie sur plus de 200 m2 l’espace du bar où l’on peut venir se reposer en prenant un café, où l’on donne rendez-vous à des amis pour boire un verre, où l’on peut manger sur le pouce, venir écouter un concert ou encore assister à une projection.

 

Au premier étage, une grande mezzanine donne sur le bar comme sur une court intérieure. Isolé du rez de chaussée par des vitres qui ne laissent passer que la lumière, cet espace est dédié au partage des savoirs en mouvement. On peut venir y écouter et proposer d’autres formes de pensées à travers des dialogues publics. entend accueillir des collectifs, des militants, des groupes de recherches universitaires, des artistes, des acteurs sociaux pour les inviter à des partages libres d’expériences et de savoirs. On peut ici assister à des conférences, des lectures, des témoignages, participer à des workshops, des ateliers d’écritures…

 

Le deuxième étage est consacré aux différentes formes et concepts de l’art. Loin du contexte muséal ou institutionnel, les propositions artistiques y sont aussi bien conceptuelles que formelles, a-formelles ou performées. Les projets présentés sont également l’occasion d’élaborer une pensée critique non académique, en lien constant avec les enjeux de notre présent.

 

La structure architecturale du bâtiment, idéale pour ce type de combinaison, offre une grande fluidité entre les différents espaces car ici la vie, la pensée, l’engagement et les pratiques de l’art interagissent en synergie.

 

 

Une expérience de défragmentation

se construit autour de la volonté de répondre à une urgence impérieuse de réparations sociales et culturelles.

 

Par delà les clivages religieux ou politiques, nos sociétés contemporaines ont atteint un niveau jusqu’alors inégalé de fragmentation que seul l’aménagement d’espaces de dialogues, de rencontres, de confrontations permettra de faire reculer. Ici comme un peu partout ailleurs, les fractures se démultiplient dans un silence criant, avec une violence accrue. est une expérience de dé-fragmentation, de dé-morcellement, de réparations dans laquelle tout le monde est le bienvenu. Ce projet entend permettre aux savoirs universitaires de sortir des arcanes du pouvoir institutionnel et élitiste en leur permettant de se confronter à d’autres formes de transmissions. Il entend émanciper des modes d’appréhension et de savoir populaires, parfois non occidentaux, souvent minorés.

 

souhaite décloisonner les savoirs, les pratiques, en valorisant une approche trans-culturelle, trans-disciplinaire et trans-générationnelle dans lequel tous et chacun trouve une place. Nous faisons le pari que sous l’égide de l’échange et de la palabre, l’art comme la pensée sont parmi les vecteurs les plus forts de cette défragmentation.

 

Si est un lieu physique de rencontres, elle oeuvre également à l’archivage de ce présent en train de se faire et met à disposition librement les échanges et les expérimentations dont elle est le théâtre. 

Horaires

Du mardi au samedi, de 10h à 2h du matin

Le lundi et le dimanche de 15h à 23h

Accès

128 rue La Fayette, 75010 Paris (Google Maps)

Métro
Gare du Nord / Gare de l'Est / Poissonnière

Lignes
2, 4, 5, 7

RER
B, D, E

Bus
38, 39, 42, 43, 46

Arrêt du bus en face de l'entrée
Lignes 26, 32, 42, 43, 48

L'équipe

Kader Attia

Directeur et co-fondateur

Zico Selloum

Co-Fondateur de

Sylvie Labiche

Directrice Administrative & Financière

Pascale Obolo

Responsable du Salon du Livre d'art des Afriques et des Editions de

Alix Hugonnier

Coordinatrice de la programmation culturelle et artistique

Lucas Erin

Coordinateur de la production

Ava Attia

Responsable des réservations

Kristell Charbonneau

Responsable des privatisations - DRH

Christelle Boco

Responsable bar

Nous suivre

Afin de suivre notre actualité, ou encore avoir des informations sur les évènements à venir, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en suivant ce lien : inscription.

To subscribe to our english newsletter, please follow this link : subscription.

Proposer un évènement

Vous pouvez nous écrire ici pour proposer un évènement à . Toutes les demandes sont étudiées.

Contact

Sélectionnez un type de projet

Juin 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Juillet 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Août 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Septembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Octobre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Janvier 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Mars 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Un évènement a déjà lieu ce jour là. Nous vous suggérons de sélectionner une autre date.
Seuls les fichiers de 20 Mo ou moins sont acceptés. Si votre fichier est plus lourd, merci d'utiliser un service comme wetransfer.com puis de copier le lien de téléchargement ci-dessous :
Merci pour votre proposition! Nous faisons notre possible pour revenir rapidement vers vous.
-
La Radio

est avant tout un lieu d'échange et de partage, et c'est dans cette idée que nous vous mettrons prochainement à disposition deux playlists : une comprenant notre sélection musicale, tandis que l'autre regroupera les derniers podcasts mis en ligne. Ces podcasts sont également disponibles directement dans leur évènement associé, prêts à être lancés pour accompagner votre visite.

 

Cette radio est disponible grâce à la plateforme de musique en ligne Soundcloud. Sur chaque podcast, le logo Soundcloud vous permettra d'accéder à sa page liée.